Vous vous êtes toujours demandé pourquoi le pain complet était très recommandé par les diététiciens par rapport aux autres types de pains. Découvrez dans cet article la composition ainsi que les bienfaits du pain complet.

Le pain complet et sa composition

Le pain complet est facilement reconnaissable des autres pains par sa couleur. En effet, il est légèrement plus foncé, notamment dû à la farine de blé complet à partir de laquelle il est fabriqué. C’est d’ailleurs cette farine qui lui confère un profil nutritionnel particulièrement bénéfique pour notre organisme. Avec ce type de farine, on garde les germes et la graine du blé, ce qui permet de lui donner une composition plus riche.

Pain complet

Attention à ne pas le confondre avec le pain aux céréales. De nombreuses personnes pensent souvent à tort que le pain aux céréales est un pain complet, ce qui n’est pas forcément le cas. Cela va dépendre de la farine qui aura été utilisée pour le fabriquer.

Pour ce qui est de sa composition, elle est relativement simple. On retrouve de la farine de blé complet, de l’eau, du levain ou de la levure, du sel et de la farine de tradition (gluten). Vous pouvez tout à fait réaliser un pain complet vous-même.

Les bienfaits du pain complet

Le pain complet représente une excellente source de glucides complexes, ce qui est particulièrement bon pour la santé. Il contient également des fibres et des probiotiques qui renforcent à la fois le système immunitaire et favorise aussi une meilleure digestion. Un autre bienfait, qui va concerner les personnes diabétiques, mais pas que, est que les fibres contenues dans le pain complet sont idéales pour contrôler sa glycémie.

Ce type de pain est aussi un aliment coupe-faim. Il améliore la satiété et par conséquent réduit les envies de grignotage au cours de la journée, ce qui contribue à faciliter la perte de poids. Il est, par ailleurs, très souvent recommandé d’en manger au petit-déjeuner, pour pouvoir tenir jusqu’au repas du midi.

Le pain à base de farine complète présente aussi légèrement moins de calories que le pain blanc (247 Kcal/100g pour le pain complet contre 265 Kcal/100g pour le pain blanc) pour une composition plus riche en minéraux et en vitamines. On retrouve notamment :

  •      • Du magnésium
         • Du sodium
         • Du phosphore
         • Du zinc
         • Du potassium
         • De la vitamine B
         • De la vitamine K1
Les bienfaits du pain complet

Enfin, le pain complet prouve aussi son action bénéfique pour la santé en diminuant l’hypertension artérielle, l’infarctus du myocarde, l’arythmie cardiaque, etc.

Pain blanc ou pain complet, quelle est la différence ?

Tout d’abord, on distingue facilement le pain blanc du pain complet par leur différence de couleur. Le pain complet se rapproche plutôt d’une couleur marron.

Leur composition est également différente puisque le pain blanc est composé de farine de blé de laquelle on a retiré le son et les germes, tandis que le pain complet, comme évoqué précédemment, est quant à lui fabriqué à partir de farine complète. C’est cette différence qui va rendre le pain complet plus riche nutritionnellement. Il est donc plus intéressant d’un point de vue diététique de privilégier le pain complet au pain blanc.

FAQ

Est-ce que le pain complet est bon pour la santé ?

On a pu évoquer dans cet article un certain nombre d’avantages au pain complet dont son aspect bénéfique pour la santé. Donc, oui, le pain complet est bon pour la santé. C’est d’ailleurs un des alliés pour une alimentation équilibrée !

Quel est le meilleur pain pour les diabétiques et les personnes au régime ?

Le pain complet est le pain le plus adapté aux personnes diabétiques puisqu’il est pauvre en matières grasses et que ses fibres régulent la glycémie. De plus, grâce à sa composition, il rassasie plus facilement et plus durablement, ce qui est parfait pour les personnes qui souhaitent perdre du poids. Attention, ce n’est pas pour autant qu’il est faible en calories.

Alimentation équilibrée avec le pain complet

Combien consommer de pain complet par jour ?

Il est possible d’en consommer à tous les repas et plus particulièrement au petit-déjeuner, car il représente une source d’énergie importante. Cependant, comme tous les aliments, il doit être consommé avec modération. Le Conseil supérieur de la santé préconise 125g de pain ou de produits complets par jour. Cela représente environ 4 tranches de pain complet.

Où acheter du pain complet ?

Vous pouvez retrouver dans notre boulangerie au 6 rue Roger Dion à Blois du pain complet frais chaque jour.

Au même titre que les autres repas, le petit-déjeuner est tout aussi important et ne doit pas être délaissé. Il vous permet d’apporter toute l’énergie dont votre corps a besoin pour commencer la journée. Mais pour cela, encore faut-il qu’il soit équilibré. Découvrez nos idées pour faire en sorte que ce repas vous apporte tous les nutriments nécessaires.

Les nutriments qu’on doit idéalement retrouver au petit-déjeuner

Les protéines

On a tendance à les oublier au petit-déjeuner, mais les protéines sont des macronutriments importants pour bien démarrer la journée. Elles réduisent la sensation de faim et l’appétit, stimulent le métabolisme et font baisser l’indice glycémique de certains aliments.

Bon nombre d’aliments sont riches en protéines. On pense notamment au yaourt grec, à l’avoine complète, aux oléagineux (amandes, noix, etc.), aux œufs, au jambon…

Protéines au petit-déjeuner

Les acides gras

Les acides gras sont également essentiels pour l’organisme. Ils réduisent les risques cardio-vasculaires et la dégénérescence neuronale. Les acides gras vont aussi permettre de lutter contre l’accumulation de graisses dans les autres cellules qui forment les tissus adipeux. Pour le matin, on privilégiera les aliments riches en oméga 3 ou 9 tels que les amandes, les noix, l’avocat, les sardines, etc.

Les fruits pour le petit-déjeuner

Évitez à tout prix les jus de fruits et privilégiez plutôt les fruits entiers. Les jus contiennent des sucres rapides qui vont faire monter la glycémie rapidement sans nous rassasier. D’autant plus que certains d’eux ne contiennent aucune fibre. Privilégiez donc les fruits non transformés comme le kiwi, la pomme, la banane, etc.

Les glucides

Les glucides et plus particulièrement les glucides complexes sont un excellent moyen de vous rassasier pour éviter les fringales à 10h. On pense notamment aux flocons d’avoine et au pain au levain à base de farine complète ou semi-complète.

Nos idées pour un petit-déjeuner équilibré

Que vous soyez plutôt de la team sucré ou de la team salé au petit-déjeuner. Trouvez trois idées pour faire de ce premier repas de la journée un repas complet.

Pour la team sucré

  •      • Une boisson chaude (thé vert ou café)
  •      • Un fruit (pomme, banane, kiwi, fruits rouges)
  •      • Un yaourt grec avec quelques amandes et un peu de muesli

Pour la team salé au petit-déjeuner

  •      • Une boisson chaude (thé vert ou café)
  •      • Un avocado toast (des œufs brouillés avec de l’avocat sur une tranche de pain complet)
Petit-déjeuner salé

Pour la team sucré-salé

Vous pouvez également penser votre petit-déjeuner en vous inspirant des brunchs :

  •      • Une boisson chaude (thé vert ou café)
  •      • Un fruit (pomme, banane, kiwi, etc.)
  •      • Une tranche de jambon
  •      • Un pudding aux graines de chia et lait d’amande

Vous pouvez retrouver dans notre boulangerie, les produits dont vous avez besoin pour préparer un bon petit-déjeuner. Pain au levain complet, boisson chaude et pleins d’autres gourmandises.

Jeudi 16 mai 2024 s’est déroulé la première édition du Concours National du meilleur sandwich. Pour l’occasion, 15 candidats se sont affrontés pour tenter de remporter le titre national du meilleur sandwich. Notre chef cuisinier, Thomas, a, lui aussi, tenté sa chance en représentant notre boulangerie et la Région Centre.

L’organisation du concours

C’est sur le Parvis de Notre-Dame de Paris que les épreuves se sont disputées. Au programme, trois réalisations différentes étaient demandées :

     • Un “végétal”
     • Un “produits de la mer”
     • Un “carné” (avec un panier surprise)

Chaque candidat disposait d’une liste de produits parmi laquelle il devait élaborer un sandwich. Chaque sandwich devait être composé de 120 grammes de pain maximum et d’un poids total maximal de 220 grammes. Enfin, un argumentaire était également nécessaire pour présenter sa création devant les jurys. Le tout dans un délai de 6 heures de préparation comprenant 1 heure effectué la veille.

Les candidats ont été évalués sur plusieurs critères :

     • L’organisation et l’hygiène
     • L’aspect
     • L’arôme et le goût
     • L’équilibre des textures et la mâche
     • La praticité à la consommation
     • Le packaging

Thomas, finaliste du concours national du meilleur sandwich

Les résultats du concours

Le niveau était très relevé cette année et nous n’avons finalement pas réussi à faire partie des trois premiers lors de cette 1ʳᵉ édition du Concours National du Meilleur Sandwich. Nous sommes fiers de notre chef cuisinier Thomas pour son travail et l’originalité de ses créations. Découvrez dans les prochaines semaines, dans notre boutique, les sandwichs du concours.

Le week-end, généralement, c’est grasse matinée. On se lève tard, donc il est difficile de faire un choix entre le petit déjeuner et le déjeuner. Et si vous optiez pour un mélange des deux ? Avec un délicieux brunch, vous pourrez ravir tout le monde avec autant de plat sucré que salé.

Découvrez dans cet article comment faire un brunch maison !

De quoi est composé un brunch ?

Typique des États-Unis, le brunch permet d’allier à la fois des recettes salées et sucrées pour convenir à tous les goûts. D’ailleurs le terme brunch est la contraction de breakfast et lunch. On le déguste généralement entre 10 h 30 et 13 h. Nombreux sont les restaurants à désormais proposer cette option le samedi et le dimanche.

Un brunch est souvent composé de viennoiseries, de gaufres, de pancakes, de fruits frais pour le côté sucré. Et pour le côté salé, on retrouvera fréquemment des omelettes ou des œufs brouillés, de la charcuterie, du fromage, de l’avocat, du saumon fumé, etc.

Brunch maison

Voici quelques idées de recettes que vous pouvez reproduire pour faire votre brunch maison.

Nos idées pour faire un brunch maison

Les idées recettes faciles sucrées

  • Pancakes
    Gaufres
    Chouquettes
    Porridge
    Brioche perdu
    Crookies
    Cinnamon rolls
    Crème au citron
    Salade de fruits
    Muffins aux myrtilles

Les idées recettes salées pour faire un brunch maison

Œufs brouillés
Omelette
Œuf cocotte
Avocado toast (tranches de pain avec de l’avocat écrasé et un œuf)
Bagel saumon fumé, avocat et fromage frais
Bacon grillé

Sans oublier, les boissons : thé, café, jus d’orange, smoothie, etc.

Combien de viennoiseries prévoir par personne pour un brunch ?

C’est toujours délicat de trouver les bonnes quantités pour un brunch, surtout lorsque l’on est nombreux. En ce qui concerne les viennoiseries, vous pouvez en prévoir environ 1 par personne et 3 si ce sont des mini-viennoiseries. Avec la variété de mets qui sera présent, pas la peine de trop en faire au risque de se retrouver avec beaucoup de restes.

Enfin, faire un brunch maison demande quelques préparations. Pour une meilleure organisation et pour ne pas être dépassé le matin du brunch, vous pouvez commencer à préparer la veille. Notamment pour tout ce qui est brioche, croissant, smoothie, etc. Le reste pourra être cuit ou préparé rapidement le matin.

Si vous souhaitez prévoir un brunch pour un évènement avec plusieurs dizaines de personnes, vous pouvez faire appel à nos services. Nous pouvons vous proposer 2 types de brunch : le brunch gourmand et le brunch prestige. Vous retrouverez dans chacun d’eux, des petits fours salés et sucrés, des canapés ainsi que des macarons et des verrines.

Vous avez acheté des viennoiseries dans votre boulangerie, mais vous ne les avez pas toutes mangées ? Pas de panique, vous pouvez facilement les garder encore quelques jours. Nous vous expliquons dans cet article comment garder vos pains au chocolat, croissants et autres gourmandises frais.

Comment garder des viennoiseries fraiches ?

La conservation des viennoiseries se rapproche de celle du pain. En effet, vous devrez les garder dans un sachet en papier à l’abri de l’air et de l’humidité. Si vous disposez d’une niche à pain, vous pouvez tout à fait les placer dedans. Cela va vous permettre de les garder quelques jours.

Nous vous conseillons de ne pas les emballer dans un sac en plastique pour risque de rendre vos produits de boulangerie mous.

Après 1 ou 2 jours, placez vos croissants, pains au chocolat, pains aux raisins… au four à 160°C pendant quelques minutes. Cela aura pour effet de rendre vos viennoiseries comme au premier jour, toutes croustillantes.

En revanche, si vous souhaitez garder vos viennoiseries cuites plus longtemps, il vous faudra opter pour la congélation.

Viennoiseries

Comment congeler des viennoiseries ?

Pour les congeler, vous devrez les placer individuellement dans des sacs de congélation pour éviter qu’elles ne se collent entre elles. Vous veillerez à retirer un maximum d’air des sacs afin d’éviter l’oxydation. La congélation vous permettra de les garder plusieurs mois (3 mois maximum). En plus d’allonger la conservation, cette astuce est aussi très pratique pour se préparer un petit-déjeuner ou un brunch très rapidement.

Il vous suffit de sortir vos viennoiseries surgelées du congélateur et de les enfourner dans un four à 200°C pendant 15 minutes !

Que faire avec des viennoiseries rassies ?

1. Vous pouvez les placer dans un papier cuisson humide avant de les mettre au four pendant environ 5 minutes à 180°C.

2. Vous pouvez faire une sorte de pain perdu, cela fonctionne très bien avec la brioche et les pains au lait.

3. Vous pouvez préparer du pudding aux restes de viennoiseries.

4. Enfin, vous pouvez également réaliser des recettes salées comme des croissants au jambon par exemple.

Pour conclure, la conservation est exactement la même pour toutes les viennoiseries (chaussons aux pommes, chouquettes…) et mini-viennoiseries. Avec toutes ces astuces, fini le gaspillage !

Vous avez sans doute déjà mangé un Paris-Brest, mais savez-vous d’où vient cette pâtisserie ? Découvrez dans cet article l’origine de ce mets délicieux ainsi que sa recette pour régaler vos papilles.

Les origines du Paris-Brest

Créé par Louis Durand, un pâtissier de Maisons-Laffitte, en 1910, ce gâteau en forme de roue de vélo est un hommage à la célèbre course cycliste Paris-Brest. Il est composé d’une pâte à choux croustillante, garnie d’une crème mousseline pralinée et saupoudrée d’amandes effilées. Cette pâtisserie a de quoi enchanter tous les palais.

Aujourd’hui, il existe de nombreuses variantes du Paris-Brest tel qu’on le connaît. Il peut prendre la forme d’un carré ou d’un rectangle et avoir des saveurs telles que le chocolat, le café ou la vanille.

Paris-Brest

Prix moyen d’un Paris-Brest

Le prix du Paris-Brest varie d’une boulangerie à l’autre. Cependant, en part individuel, on le retrouve généralement à un prix affiché entre 3,5€ et 5€.

Comment faire un Paris-Brest ?

Découvrez ci-dessous la recette du Paris-Brest praliné. Recette pour 6 personnes.

Les ingrédients

Pâte à choux :

• 50g de farine type 55

• 55g de beurre

• 20g de maïzena

• 2 œufs

• 12,5 cl de lait et eau (moitié lait, moitié eau)

• 1 cuillère à soupe de sucre

• 1 pincée de sel

Crème au beurre pralinée :

• 25cl de lait

• 50g de sucre

• 150g de beurre doux

• 3 jaunes d’oeuf

• 2 cuillères à soupe de maïzena

• 120g de praliné

Décoration :

• Amandes effilées

• Sucre glace (optionnel)

Les étapes de préparation

1. Commencez par préchauffer le four à 180°C. Pour la pâte à chou, faites bouillir l’eau et le lait avec le beurre, le sucre et une pincée de sel. Ajoutez ensuite la farine et la maïzena en une seule fois. Remuez avec une cuillère en bois jusqu’à ce que la pâte se détache des parois. Enlevez la casserole du feu et ajoutez les œufs un à un en fouettant. Arrêtez lorsque la pâte est lisse.

2. Réalisez un cercle de pâte d’environ 20 cm de diamètre sur une plaque à l’aide d’une poche à douille. Puis formez un second et un troisième cercle. Recouvrez le tout d’amandes.

3. Enfournez la pâte pendant 30 minutes. Laissez refroidir, four éteint et porte entrouverte.

4. Pour la crème, portez le lait à ébullition et blanchir les jaunes d’œuf avec le sucre. Ajoutez la maïzena tamisée puis incorporez petit à petit le lait bouillant. Remettez 2 minutes sur feu doux en fouettant énergiquement. Une fois la crème épaissie, retirez-la du feu et ajoutez le beurre en petits morceaux en fouettant. Laissez refroidir la crème puis incorporez le praliné.

5. Garnissez vos couronnes après les avoir tranchées dans l’épaisseur puis saupoudrez de sucre glace.

Vous n’avez plus qu’à vous régaler !

Connaissez-vous le Crookie ou le “croissant cookie” ?

Cette nouvelle création est en train de conquérir les cœurs et les palais à travers le monde. Après le succès du Cronut (croissant + donut), du New York roll et du brookie (brownie +cookie), voici venir le Crookie. Le Crookie c’est une délicieuse fusion entre un croissant croustillant et un cookie fondant.

Crookie

La naissance du Crookie ?

Le Crookie a vu le jour à la boulangerie parisienne Louvard en 2022. Cependant, c’est grâce à l’engouement suscité par les réseaux sociaux, notamment TikTok, que cette pâtisserie a gagné en popularité ces derniers temps.

La recette du Crookie à essayer chez soi

Vous voulez goûter au plaisir du Crookie sans quitter le confort de votre cuisine ? Voici une recette simple pour le préparer chez vous :

     1. Achetez ou faites vos propres croissants
     2. Coupez chaque croissant en deux dans le sens de la longueur
     3. Étalez généreusement de la pâte à cookie à l’intérieur d’une des deux moitiés de croissant
     4. Ajoutez également un peu de pâte à cookie sur le dessus de chaque croissant
     5. Refermez délicatement chaque croissant pour emprisonner la garniture
    6. Faites cuire les croissants selon les indications de temps et de température fournies avec la pâte à cookie, jusqu’à ce qu’ils soient dorés et   que la garniture soit légèrement croustillante
     7. Servez tiède et savourez cette délicieuse fusion de saveurs

Que vous soyez un amateur de croissants ou un accro des cookies, le Crookie est absolument à gouter. Essayez cette recette chez vous et partagez-la avec vos amis et votre famille.

Alors, qu’attendez-vous pour vous laisser tenter par cette délicieuse aventure gustative ?

Cette petite sucrerie ronde, à la fois fondante et croquante, est un incontournable de la pâtisserie française. Si elle existe depuis 1892, ce n’est que depuis quelques décennies que le macaron a été popularisé. Ladurée a rendu le macaron en un gâteau très raffiné et élégant.

Chaque année depuis 2006, le macaron a le droit à une célébration internationale. Lancée par le célèbre pâtissier-chocolatier Pierre Hermé, cette journée du 20 mars célèbre le printemps, mais pas que. C’est aussi une journée de solidarité. À l’occasion, les artisans Relais Desserts de renom reversent une partie de leurs ventes de macarons à des associations caritatives.

Journée internationale du macaron

La recette pour des macarons réussis

Si vous souhaitez, vous aussi, célébrer cette journée, quoi de mieux que de faire vos propres macarons. Chocolat, framboise, vanille, peu importe, adaptez la saveur selon vos goûts.

Ustensiles nécessaires :

  • • Balance de précision
  • • Tamis
  • • Casserole
  • • Plaque pâtissière perforée
  • • Feuille de cuisson
  • • Gabarit (optionnel)
  • • Poche à douille et douille

Les ingrédients pour des macarons au chocolat (pour 8 personnes) :

  • • 75 grammes de blanc d’œufs
  • • 90 grammes de poudre d’amande
  • • 15 grammes de cacao non sucré
  • • 160 grammes de sucre glace
  • • 10 cl de crème liquide
  • • 100 grammes de chocolat noir
  • • 20 grammes de beurre

Les étapes de préparation :

Le biscuit :

1. Préchauffer le four à 150°C.

2. Tamiser 10 grammes de sucre glace.

3. Battre les blancs en neige en ajoutant 5 grammes par 5 grammes de sucre glace jusqu’à ce que le mélange soit homogène.

4. Tamiser le cacao, la poudre d’amande et le reste du sucre glace ensemble et incorporer les blancs d’œufs à ce mélange.

5. Placer la mixture dans une poche à douille et pocher des cercles sur une plaque de cuisson perforée recouverte d’une feuille de cuisson. (Vous pouvez glisser un gabarit en dessous de la feuille de cuisson si nécessaire puis retirez-le délicatement.) Faire retomber la plaque par petits à-coups sur le plan de travail pour chasser les bulles d’air. Laisser reposer environ 30 minutes à température ambiante. Il faut que la préparation ne colle plus au doigt. Puis, enfourner à 150°C pendant 15 à 20 minutes.

6. Sortir les biscuits une fois qu’ils ont développés une collerette et attendre qu’ils soient froids pour les garnir.

La ganache :

1. Faire chauffer la crème avec le chocolat et mélanger jusqu’à obtenir une texture lisse. Incorporer le beurre et mélanger à nouveau puis laisser refroidir la ganache au frigo.

Le montage :

1. Garnir la moitié des biscuits avec votre ganache à l’aide d’une poche à douille (8mm de diamètre) et placer le deuxième biscuit au-dessus.

2. Placer les macarons au frigo une nuit recouvert d’un film alimentaire ou dans une boite hermétique.

Et si vous n’êtes pas un grand pâtissier, venez directement déguster nos macarons dans notre boulangerie à Blois !

Mardi gras approche. Vous savez, le jour où les enfants se déguisent tout en mangeant des beignets. Découvrez avec nous la date de Mardi gras 2024, les origines de cette tradition et ses différentes manifestations à travers le monde.

Mardi gras 2024, une tradition colorée et festive

Mardi gras est célébré cette année, le 13 février 2024. C’est une fête ancrée dans la tradition chrétienne. Elle change de date chaque année, suivant le calendrier grégorien qui suit le mouvement du soleil et des saisons. Situé entre le 3 février et le 9 mars, il n’est pas considéré comme un jour férié, mais son impact festif est incontestable.

La date du Mardi gras est calculée en fonction de Pâques, précisément 47 jours avant. Sa célébration varie en fonction des régions. À Nice, le Carnaval de Nice est une des plus grandes célébrations de Mardi gras en France avec celui de Dunkerque. En effet, à Dunkerque, dimanche, lundi et mardi gras sont appelés “Les trois joyeuses” et durant ces trois jours toute la ville se déguise et défile dans les rues.

Dans les autres villes de France, cette journée est marquée par des défilés, des costumes et déguisements sans oublier la dégustation de crêpes, gaufres et beignets (aussi appelés merveilles, beugnots, rissoles ou bugnes selon les régions). Traditionnellement, les enfants vont demander du sucre, des œufs, de la farine et du lait à leurs voisins pour préparer des crêpes qu’ils mangeront dans l’après-midi.

Défilé mardi gras
Bugnes mardi gras

Les origines du Mardi gras

Les origines du Mardi gras remontent à la Rome antique, où l’arrivée du printemps était célébrée lors des Calendes de Mars. Les festivités impliquaient des déguisements et la transgression des interdits, marquant ainsi le début d’une période joyeuse.

Dans la religion chrétienne, cette journée symbolise la fin de la semaine grasse, la période festive précédant le carême. Les deux jours précédents étaient appelés dimanche gras et lundi gras.

Mardi gras dans les autres pays

Dans les pays anglo-saxons, le Mardi gras est souvent appelé “Pancake Tuesday”. Une journée où l’on se régale de pancakes au sirop d’érable. Au Danemark, le “Fastelavn” voit les enfants se déguiser et la tradition consiste à frapper un tonneau en bois pour libérer des bonbons et des oranges.

Peu importe dans quelle région vous vous situez, préparez-vous à déguster des beignets pour cette journée du 13 février. Dans notre boulangerie les Gourmandises d’Olivier à Blois, nous vous proposons de venir manger nos délicieuses merveilles.

Vous souhaitez faire votre propre pain, mais entre toutes les farines qui existent, vous ne savez pas laquelle choisir ? Vous êtes au bon endroit, nous allons vous expliquer quelles farines utiliser et surtout les différences entre les types de farine (T65, T55, T85, etc.).

Les types de farine

Commençons par le type de farine, vous savez, ce sont les nombres précédés d’un T que vous voyez sur les paquets : T55, T65, T85, etc.

Que signifie le type de farine ?

Il représente son taux de cendres. C’est-à-dire que plus le taux est élevé, plus on se rapproche d’une farine complète et plus la farine contient de minéraux. En revanche, un taux faible T45 ou T55 permettra d’avoir une pâte plus développée et un pain plus aéré.

Les types de farine

Les types de farine panifiables

À chaque type de farine son type de pain. Ils vous permettent d’obtenir des caractéristiques bien distinctes.

  •      • Farine T45 : C’est celle que l’on utilise en pâtisserie et c’est aussi la plus coûteuse.
  •      • Farine T55 : Elle est utilisée aussi bien en viennoiserie qu’en boulangerie, notamment pour le pain blanc.
  •      • Farine T65 : C’est la farine blanche généralement utilisée pour la fabrication des baguettes de tradition et autres pains spéciaux.
  •      • Farine T80 : C’est la farine dite bise ou semi-complète dédiée aux pains spéciaux typés.
  •      • Farine T110 : Farine complète utilisée dans la fabrication du pain au son et du pain complet.
  •      • Farine T150 : Farine intégrale aussi utilisée dans la fabrication du pain au son et du pain complet.

Les différentes farines

La farine la plus utilisée pour faire du pain est sans aucun doute la farine de blé ou de froment. Cette farine est la plus facile à travailler grâce au gluten qu’elle contient qui rend la pâte plus élastique et lui permet de lever comme il faut.

Nous pouvons aussi parler de la farine de seigle qui est idéale pour fabriquer le pain qui accompagnera les huîtres et autres fruits de mer. En revanche, pour la fabrication uniquement à base de seigle, vous devrez utiliser du levain afin de faire lever la pâte.

La farine d’épeautre était fortement utilisée au 19ᵉ siècle puis a fini par être délaissée pour finalement revenir sur le devant de la scène. Elle a une valeur nutritionnelle très intéressante : riche en cuivre, en fer, en magnésium, etc. Elle apporte également un petit goût de noix au pain.

Enfin, nous nous devons de mentionner les farines sans gluten : farine de sarrasin, de châtaigne, de maïs ou encore de riz. Elles sont parfaites en cas d’intolérance au gluten, mais vous devez savoir qu’elles ne permettent pas d’obtenir de structures aérées du pain. Au contraire, le pain sera très dense.

Liste non exhaustive de toutes les farines :

  •      • Farine de blé (de froment)
  •      • Farine de seigle
  •      • Farine d’épeautre
  •      • Farine de sarrasin
  •      • Farine de châtaigne
  •      • Farine de maïs
  •      • Farine de riz
  •      • Farine d’orge
  •      • Farine de quinoa
  •      • Farine d’avoine
  •      • Farine de pois chiches
  •      • Farine de lin
  •      • Farine d’avoine
  •      • Etc

Quelle est la meilleure farine pour faire du pain

La meilleure farine pour faire du pain est la farine T65, c’est-à-dire la farine blanche. Étant difficile à faire lever, elle s’utilise aussi bien pour réaliser des pains de tradition que des pains de campagne.

Enfin, le choix de la farine dépendra aussi de vos goûts. Pour plus de gourmandises, n’hésitez pas à ajouter graines et fruits secs !

Choix de la farine pour la fabrication du pain